Contemporain

Malgré nous

Malgré nous, de Claire Norton
Robert Laffont | Juin 2019
408 pages

Été 1988. Théo, Maxime et Julien réchappent d’un terrible incendie. Les trois adolescents se jurent alors une amitié  » à la vie, à la mort « . Vingt années passent.
Le 1er juin 2009, Marine, l’épouse de Théo, doit embarquer sur un vol Rio-Paris.
Lorsque Théo apprend que l’avion s’est abîmé en mer, il s’effondre. Le soutien indéfectible de ses amis ne suffit pas à l’empêcher de sombrer dans une profonde dépression.
C’est alors que la révélation d’éléments troublants vient tout remettre en cause. Se pourrait-il que Marine soit toujours en vie ?
Théo n’a désormais plus qu’un objectif : découvrir la vérité.
Mais celle-ci n’a-t-elle qu’un seul visage ?


Cette lecture fluide a vraiment un bon rythme, on ne s’ennuie pas du tout. On a envie de connaitre la suite à chaque rebondissement, à chaque fin de chapitre. Le suspense est bien présent et Claire Norton nous emmène dans une course poursuite avec la mort, la disparition, l’adultère, l’abandon. Elle transmet parfaitement ce que ressent le personnage principal : désespoir, tristesse, colère. En effet, des thèmes très poignants tels que le deuil, l’infidélité, la dépression sont mêlés à des thèmes plus légers comme l’amitié, la complicité, l’amour et la résilience. C’est un très bon moment de lecture, qui nous fait passer par toutes les émotions notamment avec Julie, la petite fille très courageuse face au manque de sa maman, ou Théo le père et mari désorienté qu’on a envie de secouer…

« La culpabilité de la perte d’un proche est d’autant plus cruelle que le seul être qui pourrait l’alléger n’est plus… »

Ce roman m’a émue grâce à cette amitié qui lie ces adultes depuis l’enfance, à l’amour de cet homme pour sa femme. Avec la description de la dépression, on aperçoit comment petit à petit cela arrive dans nos vies, et les dégâts que cela cause sur la victime et la famille et les amis. L’auteure rend aussi hommage à tous ces morts du terrible crash du vol Rio-Paris de juin 2009.

« Vos amis sont allés chercher des ressources en eux qu’ils ne soupçonnaient peut-être pas. Tout comme vous. Vous vous êtes fait grandir les uns et les autres…  »

Toutefois l’intrigue est un tout petit peu tirée par les cheveux à mon goût mais elle a le mérite de faire réfléchir jusqu’où l’on irait pour protéger les gens qu’on aime. Elle nous fait également prendre conscience que, malgré nous, il nous arrive de prendre des décisions parfois contraires à nos valeurs, mais qui sont nécessaires pour le bien de ceux qu’on aime. Elle met l’accent sur la culpabilité que l’on peut ressentir, ainsi que sur l’acceptation de nos choix. En tout cas, cela m’a donné envie de lire d’autres romans de cette auteure que je ne connaissais pas du tout.


Note : 3.5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s