YoungAdult

Frankly in Love

J’ai au premier abord flashé sur la couverture. Lors de la lecture du résumé, j’ai été plutôt bien tentée, moi qui adore la culture coréenne. Le fait de voir la vie d’une famille coréenne émigrée aux États-Unis, de mieux interpréter leur culture et leurs habitudes. Mais malheureusement, j’en ressors un peu déçue car je n’ai pas tellement appris de choses, c’est dommage.


Frankly in Love, de David Yoon
Albin Michel Jeunesse
512 pages

Frank Li se décrit comme un Limbo, un adolescent tiraillé entre son héritage coréen et son éducation à l’américaine. En ce qui concerne sa vie amoureuse, ses parents n’ont qu’une seule règle : sa petite amie sera coréenne.
Quand Frank s’entiche de Brit, intelligente, merveilleuse… et blanche, les problèmes s’annoncent. Pour y échapper, il décide de feindre une relation avec Joy, une autre limbo, qui rêve elle aussi de liberté.
Le plan est parfait, mais on ne joue pas aussi facilement avec l’amour…


On va donc suivre Frank, un adolescent d’origine coréenne qui pourtant ne connait pratiquement rien de la Corée. Ses parents, tous deux natifs de la Corée, sont très chauvins et ont des idées assez racistes. Frank se sent donc un peu en désaccord avec ses parents. J’aurai aimé voir la relation difficile avec ces derniers plus développée. Je trouve que les personnages manquent vraiment de profondeur, ainsi j’ai eu du mal à m’y attacher.

« Hanna a commis une faute, une seule. Elle est tombée amoureuse. Trouver l’amour n’est pas un mal en soi. Mais quand l’amoureux en question est noir, c’est suffisant pour annuler tout ce qu’on a fait de bien dans sa vie. Ce jeune homme a offert à Hanna une bague, que papa-maman n’ont pas vue et ne verront peut-être jamais. »

Au niveau de l’histoire, le côté sociétal est plutôt intéressant puisqu’il soulève des thèmes comme le racisme, l’immigration, la quête d’identité, la maladie et la mort. L’ambiance du récit est plus souvent lourde que légère, mais je n’ai pas plus accroché que cela. Je n’ai pas senti de réelle évolution dans l’histoire, il y a quelques prises de consciences, mais elles ne mènent nulle part. Même l’intrigue en elle-même, je n’ai pas trouvé qu’il se passait grand-chose excepté les histoires d’amour de Frank. Et encore je les ai aussi trouvé plates. Quant à la fin un peu précipitée, elle m’a également laissé indifférente, il manque clairement des développements sur certains aspects.

«Retourne le monde
Secoue-le
Et vois ce qui tient »

En finissant ma lecture, je n’ai rien ressenti. Ce livre n’était peut-être pas fait pour moi, car il ne correspondait pas à mes attentes. Je pense même être passée à côté. Je ne m’y retrouvais plus ; il y avait trop de longueurs. Ma première réaction en fermant le livre fut de dire « Enfin ! ». J’ai la sensation d’avoir été trompée par le résumé de ce roman qui promettait une romance simple et efficace. Mais il n’est pas parvenu à me divertir ou à m’émouvoir.


Note : 2 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s