Chick Lit

Les crevettes ont le cœur dans la tête

Cela m’arrive rarement mais là, je n’ai pas vraiment accroché avec ce roman. Je l’ai trouvé gentillet mais loin d’être transcendant.


Les crevettes ont le cœur dans la tête
Les crevettes ont le cœur dans la tête, de Marion Michau
J’ai Lu | Juillet 2016
302 pages

« Je m’appelle Marion, je fais 1m70 (en talons) et 52 kilos (en rêve). Je suis née en 1980 – une année détestable pour le bordeaux et franchement pas terrible pour Joe Dassin qui est mort pendant les grandes vacances – et je suis célibataire, mais ça, vous oubliez, ça ne devrait pas durer : je suis enfin décidée à trouver l’homme de ma vie… seulement les mecs bien, c’est pas comme les métros, il n’en passe pas toutes les quatre minutes. »


Une héroïne pleine d’humour, comparée à Bridget Jones, et l’idée de lire une comédie romantique, me semblait être une lecture parfaite. Le livre se lit facilement, grâce à des chapitres courts, un peu sous la forme d’un journal intime. On découvre et suit Marion et ses amies dans leurs déceptions amoureuses, et leurs séances shopping. Le rythme de lecture est agréable car on découvre plus d’une année de vie avec des dates plus ou moins clés. Ce qui emmène une vraie rapidité de lecture. Même si cela donne aussi une impression désordonnée, comme si chaque anecdote n’était pas finie.

Malheureusement, je ne suis pas parvenue à rentrer dans le récit ni à m’attacher à Marion. Du même âge que l’héroïne, je pensais pouvoir m’identifier un peu alors que pas du tout ! J’ai eu beaucoup de mal à me reconnaître en cette femme et à comprendre cette obsession de trouver l’homme de sa vie dans chaque « crush » qui apparaît. C’est comme cela tout le long, avec une hésitation entre deux hommes, dont l’un l’a prend littéralement pour une imbécile. J’ai parfois eu l’impression d’être face à une adolescente plutôt qu’à une trentenaire. Au départ, je l’ai bien aimé car je l’ai trouvé un peu « barrée » avec ses répliques acérées qui me faisaient rire. Mais à force, je l’ai aperçue complètement folle, superficielle et carrément lourde par moments. Elle m’a fatiguée et agacée par son côté « lunatique » et le peu de considération qu’elle a vis-à-vis des hommes qu’elle fréquente. Elle juge et critique leur performance sexuelle, leur physique et leur personnalité. Et c’est sans compter sa jalousie exaspérante, lorsque un ex refait sa vie, et nage dans le bonheur. C’est une femme en recherche d’amour mais sa quête se résume à picoler, fantasmer et s’envoyer en l’air… On aurait dit l’histoire d’une érotomane !

On pourrait croire que j’ai recroisé un ex, mais non, c’est tous mes ex que j’ai revus d’un coup ! Je les ai pris en pleine gueule en arrivant devant les bouteilles de Coca, les Tristan, Maxime, Julien, Adrien… Ils étaient tous là, à me narguer en lettres majuscules sur les étiquettes de la grande campagne « Partagez un Coca avec… ». Je passais de l’une à l’autre, désespérément, rien à faire : je m’étais tapé tout le rayon ! J’ai alors eu l’impression d’avoir une étiquette « fille facile » sur le front. Je me suis mise à transpirer, mais ça n’a pas suffi à la décoller.

Ce roman tend à être léger et plein d’humour, mais j’ai trouvé cela bien trop répétitif, et lourd pour être crédible. Malgré le fait que cela soit une fiction, cela en devient inintéressant. Pour ma part, je referme cette comédie romantique avec une immense déception. J’essaie d’en garder une morale dédramatisant la vie dans son global, du genre il faut arrêter de réfléchir, et vivre l’instant présent…


Note : 1.5 sur 5.

3 réflexions au sujet de “Les crevettes ont le cœur dans la tête”

    1. Bonjour, merci à vous pour votre retour. Oui, malheureusement j’ai eu du mal à accrocher. J’ai démarré une nouvelle lecture, dans un registre complètement différent. A voir 🙃. Oui je le compare à Bridget Jones, dans le sens où l’on est dans une comédie romantique, avec une femme dans la trentaine, en recherche du grand amour. Mais je les ai pas tous lus 😉.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s