Feel-Good

Demain est un autre jour

Demain est un autre jour est un roman chick-lit contenant tous les bons ingrédients : l’amour, l’humour, les larmes et les rebondissements, jusqu’au happy-end final. Un livre qui redonne espoir en nous montrant qu’il est toujours possible de refaire sa vie.


Demain est un autre jour
Demain est un autre jour, de Lori Nelson Spielman

« Qu’avez-vous fait de vos rêves de jeunesse?
Brett Bohlinger, elle, a un an pour le découvrir. Pensant hériter de l’empire cosmétique familial à la mort de sa mère, elle apprend que cette dernière, qui avait pour elle de tout autres projets, ne lui a légué qu’un vieux bout de papier: la liste de tout ce que Brett voulait vivre quand elle avait 14 ans. Si elle veut toucher sa part, la jeune femme doit réaliser chaque objectif de cette life-list.
Enseigner ? Aucune envie. Un bébé ? Andrew, son petit ami, n’en veut pas. Tomber amoureuse ? C’est déjà fait, grâce à Andrew. A moins que… »


Malgré quelques passages un peu longuets (même s’ils étaient nécessaires pour mettre l’histoire en place, et logiques dans le processus de deuil), ce roman est un agréable moment de lecture. Le récit est touchant, émouvant, parfois triste, mais surtout rempli d’un optimisme qui fait du bien. Il fait partie des livres feel good qui mettent du baume au cœur et nous donnent envie de dire à nos proches qu’on les aime. Lori Nelson Spielman a su trouver le juste milieu entre les émotions et la légèreté qui apporte de la fraîcheur à l’histoire, notamment au vu des thèmes abordés : le décès de la maman, la relation compliquée avec le papa, la maternité, la quête amoureuse, ou encore l’épanouissement professionnel.

Très positive, l’écriture est fluide et les pages se tournent rapidement. Le suspense n’est pas spécialement présent, je dirais même que l’histoire est prévisible et un peu clichée puisqu’on sait dès le début que les choses vont bien se passer pour l’héroïne et que la fin de l’histoire ne peut avoir qu’un dénouement positif. J’ai juste une petite déception concernant ce dernier qui va un peu vite à mon goût. J’ai eu la sensation que l’auteure expédiait la fin, je voulais plus de détails, et reste donc un peu sur ma faim. La base du roman, elle, est superbe. J’adore l’idée du testament qui va pousser Brett à se redécouvrir. Qui aurait penser qu’une mère puisse garder un papier froissé de l’âge de ses quatorze ans ? L’âge où nous sommes encore dans l’innocence et où les rêves nous semblent tous réalisables ? Ce récit déborde d’amour, d’une mère pour sa fille et inversement.

« On a tous la capacité à exaucer nos propres souhaits, il faut juste trouver le courage nécessaire. »

On retrouve de belles leçons de vie au travers des pages. La volonté d’une maman à faire le bonheur de son enfant même après son décès et à lui ouvrir les yeux sur cette vie dont elle pense être heureuse. La décision de lui laisser en héritage un cadeau bien plus important que l’argent : celui de réaliser ses rêves d’enfant. D’abord en colère et déçue, Brett va vite comprendre que cette liste est une dernière preuve d’amour. A chaque objectif rempli, celle-ci continue de prendre soin d’elle même si elle n’est plus là.

« Je pense que la maternité sera l’événement moteur de ta vie. Tu le trouveras tour à tour gratifiant, frustrant, merveilleux et écrasant. Ce sera le rôle le plus éprouvant, le plus incroyable et le plus vital qu’il te sera donné de jouer. Quelqu’un m’a dit un jour : « en tant que mères, notre tâche n’est pas d’élever des enfants, mais d’élever des adultes ». »

Je suis un peu mitigée sur le personnage de Brett. Au départ, elle apparaît comme une fille gâtée et attirée par l’argent. Mais elle passe trop vite de la fille superficielle à quelqu’un de bien sur tous les tableaux. Elle se rend compte à quel point la jeune fille pleine de vie, et positive à laisser place à l’adulte matérialiste, et sans rêves qu’elle est devenue. Cependant, elle ne vit pas des situations faciles, mais elle se bat, et j’ai aimé cette force de caractère. La liste va la conduire dans des situations vraiment amusantes mais va aussi lui faire découvrir des choses sur elle-même dont elle ignorait. Des changements vont bousculer son quotidien, et l’on suit avec plaisir ses péripéties, ses joies, ses peines, et ses doutes. Elle se recentre sur les vraies choses de la vie, devient plus humaine, en côtoyant des personnages secondaires pétillants, et plein de vie.

Demain est un autre jour, est une véritable quête de soi. Nous prenons conscience de ce que nous pouvons avoir mis de côté en devenant adulte. Ce livre nous montre qu’en nous entourant des bonnes personnes et surtout qu’en croyant à nos rêves les plus profonds, notre vie peut être celle dont nous rêvions. On referme ce bouquin le cœur léger, plein d’espoir, en se disant qu’il n’est jamais trop tard et que demain est un autre jour…

« Pour finir, ce livre appartient à toutes les femmes et les filles qui, en entendant le mot « rêve », voient un verbe au lieu d’un nom commun. »

Pocket | Avril 2014

448 pages

8,20 €


Note : 3.5 sur 5.

6 réflexions au sujet de “Demain est un autre jour”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s