Erotique

Le choix

J’étais curieuse de voir ce que ce roman avait à proposer et j’espère que vous pourrez  aussi vous laisser tenter par cette originalité. Cet ouvrage est cependant destiné à un public adulte et averti car les scènes sont vraiment très explicites et détaillées.


Le choix
Le Choix, de Corpus Delecta
Editions France Loisirs | Décembre 2019 
306 pages

  Le choix, c’est celui de Julien. Après cinq ans d’un amour sans nuages, il rêve d’autres corps, d’autres peaux pour raviver son désir consumé par l’habitude. Il refuse de rompre avec Eliane qu’il aime toujours, ou de s’abaisser à la tromper. Ce qu’il veut, c’est une relation libérée du diktat de la fidélité… et ne laisse pas le choix à sa compagne. C’est un ouragan qui s’abat sur Eliane et fait voler en éclat tout ce que Julien et elle croyaient savoir de l’amour et du désir. De rencontres brûlantes en bouleversements intérieurs, jusqu’où les mènera cette quête sensuelle ?


Le choix est une belle surprise : un beau texte, qui mélange de forts sentiments et un érotisme torride, incontestablement très bien écrit. C’est un livre que j’ai adoré. Malgré quelques longueurs, je l’ai dévoré d’une traite. La plume de Corpus Delecta est agréable et fluide, avec des chapitres courts. Le début du livre est attrayant ; elle nous partage la vie d’un couple comme il en existe beaucoup. On se rend de suite compte des sentiments de Julien et Eliane, notamment grâce à l’alternance de leur point de vue. Le langage, parfois cru mais subtil à la fois, nous amène au plus proche des personnages. On entrevoit une Eliane sensible, douce, peu sûre d’elle, mais qui va au fil des pages apprendre à se découvrir elle et son corps. Julien, quant à lui, d’apparence si entreprenant va se voir choqué et effrayé du comportement des femmes envers la liberté sexuelle actuelle. En effet, de par les applications et sites de rencontre, les femmes  ont acquis aujourd’hui une confiance pour faire le premier pas à la place des hommes. Ceci véhicule une image de la femme libre et affranchie, qui serait totalement à l’aise avec sa sexualité.

« Epiderme. Tout n’est que question d’épiderme, quelque part. Une histoire d’amour, qu’est-ce d’autre après tout que le goût d’une peau sur une langue ? Que le frisson de doigts dans la courbe d’un corps ? Que la bouffée de désir d’un effluve à lécher… ? Le désir, si l’on y pense, qu’est-ce d’autre que cette envie d’épiderme… ? Tout commence par là. Par une femme qui vous frôle sans même vous regarder. Un nuage de parfum qui s’insinue en vous. Une nuque étrangère qui attire vos doigts. La promesse d’une chaleur qui n’appartient qu’à elle ne se promet qu’à vous… […] Toucher, sniffer, caresser, inhaler… Poser ses mains offertes sur une peau sans défense. Deviner sa chaleur, déclencher des frissons. De dire que cette peau est unique, et se livrer aussi. Désirer… Au commencement il y a la peau. Au commencement il y a l’épiderme. »

Même si la fin était prévisible, je suis passée par toutes sortes d’émois : énervement attendrissement, rire… Cette palette d’émotions par laquelle on passe tout au long des chapitres reflète les actions des personnages, l’un après l’autre. L’auteure nous livre son récit de façon naturelle et sensuelle. On a toujours envie d’un savoir plus. Ce choix imposé va bouleverser leur vie et il peut parler à tout le monde, que l’on soit seul(e) ou accompagné(e)…


Note : 3.5 sur 5.

2 réflexions au sujet de “Le choix”

  1. Je viens de tomber par hasard (bon d’accord: j’ai un peu tapé mon nom dans la barre de recherche!) sur votre jolie chronique. Merci! C’est toujours un réel plaisir de se savoir lue et appréciée.
    Mon roman sort le 10 septembre aux éditions Blanches, sur papier et dans toutes les librairies proposant un rayon érotique, j’espère que d’autres lectrices (et lecteurs!) vous suivront…
    En tout cas je vous souhaite une rentrée littéraire remplie de découvertes.
    Bien à vous, Corpus Delecta
    PS: La fin est-elle vraiment si prévisible? Pour les femmes, peut-être. Les hommes quant à eux pourraient être surpris 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Merci d’avoir pris le temps de me donner un retour, cela me touche beaucoup.
      Je vais suivre cela avec intérêt alors car j’ai vraiment apprécié votre plume.
      Vous n’avez pas tort, nous n’avons pas la même perception entre hommes et femmes. Mais j’ai été ravie du dénouement, c’était vraiment ce que j’espérais !
      Au plaisir d’échanger à nouveau.
      Bien à vous, Jennifer

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s